From The Recordings Html

Lyrics

Le sourire bon enfant des vendeurs d’apocalypse
Sylvain Picard

Ils se propagent de ville en ville
nouvelle espèce envahissante
Ils sont partout mais invisibles
Certains les prétendent invincibles

Là-bas, là-bas, on saute dans leur cerceaux de feu
Ceux-là, ceux-là, sourire aux lèvres ils mènent le jeu.

Chaque nuit, dans un bunker, dans tes bras
Chaque nuit, l'oasis de ta peau


Entre requins, ils se regroupent
Chacun de nous devient leur proie
Ils organisent la déroute
que nous ramasserons toi et moi

la tête, la tête, plus loin dans la gueule du lion
la fête, la fête, et eux ils empochent les millions [les milliards !]

Deux aimants en cuillère toute la nuit
Un abri nucléaire sous les draps

Dans les écrans du monde entier
ils font la pluie et le beau temps
Et ils rassurent les marchés
comme on rassure les enfants

À genoux, à genoux, tout le village est à genoux
Boni, boni, prime de rendement et promotions

Chaque matin aux nouvelles un massacre...
Chaque matin, t'es donc belle : un miracle!

© Sylvain Picard 2017